Human Atopic Space

Human

Human Atopic Space est une association loi 1901 co-fondée en 2008 par Margherita Balzerani, Mathilde Mallen, Laura Mannelli et Frederick Thompson. Son président est maître Pierre Cornette de Saint Cyr, président d’honneur du Palais de Tokyo.

HAS – Human Atopic Space, c’est d’abord un collectif, des rencontres, des artistes, des collaborations, des contributeurs et des partenaires. Une aventure humaine au cœur de l’espace Atopic.

Atopic

Atopic vient du grec a (sans) topos (lieux). C’est l’idée d’Atopie énoncée par Robert Smithson, un non-lieu privé de centre et de périphérie. Ce mot est une invitation à devenir un Méta-Wanderer*, un vagabond des réseaux. L’objectif est de mettre en avant et d’impulser une création artistique où les réalités virtuelles sont soit au cœur des processus de création, soit vecteurs d’une réflexion qui les engagent. Les artistes ont ce talent de savoir souscrire aux innovations scientifiques, d’anticiper les révolutions technologiques, d’accompagner les changements sociaux pour les traduire en œuvres qui prennent forme et sens auprès du grand public.

Space

Vous avez un projet ? Que vous soyez artistes, opérateurs culturels, institutions publiques, chercheurs, entrepreneurs ou tout simplement intéressés par ces développements, l’équipe Human Atopic Space est là pour vous conseiller, pour former et vous faire part de son expertise. Devenue experte en design d’événement, commissariat d’exposition, de la direction artistique digitale à la marchandisation de l’art numérique, elle peut aussi soutenir et diffuser des projets d’art numérique en réseau en proposant des moyens à tous les acteurs de ces nouvelles formes artistiques et des nouveaux médias. Dans une logique à la fois européenne et internationale, pluridisciplinaire et transversale, Human Atopic Space a pour vocation d’être une plateforme de recherche, d’innovation, de sensibilisation, d’expérimentation et de promotion de l’art numérique en réseau.

*Méta-Wanderer - vagabond des réseaux - notion de Margherita Balzerani parue dans l’article http://dpi.studioxx.org/demo/?q=fr/no/15/journal-intime-critique-art-par-margherita-balzerani